HomePopular ArticlesRevaloriser le rôle de l’enseignant

Revaloriser le rôle de l’enseignant

Les enseignants sont de plus en plus nombreux à perdre le feu sacré. Il est temps de revaloriser et de redéfinir leur rôle.

 

Les enseignants sont en train de s’essouffler parce qu’ils ne sont plus engagés pour enseigner les élèves, mais plutôt pour les éduquer. Résultat : la relève en éducation se raréfie. En plus d’assumer en partie la responsabilité des parents, les enseignants doivent jouer plusieurs autres rôles. Parfois, ils doivent jouer le rôle de policier et souvent celui de psychologue pour tirer leur épingle du jeu, sans compter qu’ils œuvrent dans un milieu où la lourdeur administrative est omniprésente. Malgré toute leur bonne volonté, ils n’y arrivent pas, et nous les perdons à cause du manque de soutien et de reconnaissance que nous leur infligeons.

 

Les interventions hors-classe et l’intégration

Les enseignants font face à des défis qui les amènent vers l’épuisement. Non seulement l’intégration des élèves en difficulté alourdit la tâche et mine le moral d’un bon nombre d’enseignants, mais l’insuffisance de la place qui est réservée dans leur plage horaire à la planification, à la préparation, aux rencontres d’équipe, aux réunions administratives, aux rencontres disciplinaires et à la gestion de conflits les démotive.

 

Regrouper les élèves selon leur profil

Une stratégie qui aiderait grandement les enseignants est le regroupement des élèves en fonction de leur style d’apprentissage. En regroupant ainsi les élèves selon leur profil personnel, les enseignants développeraient une expertise spécifique à leur clientèle. Par exemple, certains enseignants se spécialiseraient à répondre aux besoins des élèves dyslexiques, tandis que d’autres ne s’occuperaient que de l’éducation des autistes, d’autres encore se voueraient à celle des enfants qui éprouvent des problèmes d’inadaptation sociale. Chaque groupe aurait son spécialiste.

 

Plus un enseignant est spécialisé dans le style d’apprentissage particulier qui correspond à celui de son groupe d’élèves, plus il est en mesure d’élaborer des stratégies et des moyens pour amener ceux-ci à se développer. Il se retrouve mieux équipé pour mettre au point des plans d’intervention adéquats et efficaces. Ainsi, l’enseignant n’est pas dépassé par une tâche trop lourde et complexe qu’implique une classe à multiples profils d’apprentissage.

 

Promouvoir l’innovation pédagogique

Au 21e siècle, un autre moyen pédagogique s’avère d’une importance capitale : la mise sur pied d’une chaîne YouTube réservée à la promotion des coups de circuit pédagogiques liés à l’innovation, à la créativité et à la transformation. Des entrevues quotidiennes avec des enseignants pourraient être fixées pour qu’ils nous entretiennent sur des activités pédagogiques et parascolaires qui ont marqué la vie de leurs élèves. Ces capsules inspireraient certainement d’autres enseignants qui sont eux-mêmes confrontés aux mêmes défis et elles stimuleraient l’ensemble du personnel enseignant à se dépasser.

 

Adaptés aux nouvelles réalités

En résumé, les enseignants ont besoin d’obtenir une réduction de leur temps d’enseignement, d’enseigner à des élèves du même style d’apprentissage et d’avoir accès à des ressources qui innoveraient leur pédagogie. Effectivement, au lieu d’intégrer les élèves en difficulté dans les classes régulières, donnons aux enseignants les outils qui leur permettront de rencontrer les besoins de leur clientèle et de vivre dans un environnement stimulant et adapté à la réalité du 21e siècle.

 

Des pédagogues inspirants

Si on leur donne des moyens efficaces, un environnement encourageant et des exemples de réussite éducative, les enseignants seront stimulés et mieux équipés à faire face aux défis qui les attendent dans leur salle de classe. Plusieurs sont animés d’une passion pour transmettre leurs connaissances, mais de moins en moins de ces passionnés demeurent motivés à instruire la génération qui suit. Pour contrer cette vague de démotivation, préparons-leur un environnement stimulant et propice à l’innovation. Voilà la seule façon de faire renaître le feu sacré qui s’éteint peu à peu en eux, faute de soutien et de reconnaissance de la complexité de la tâche qu’on exige d’eux.

 

Si rien ne change, le Québec formera de moins en moins de pédagogues inspirants. Prenons donc soin de nos enseignants et valorisons ceux qui se donnent de tout leur cœur à leur mandat!

 

 

Written by

Commentateur médiatique sur les ondes du 92.7FM\Ottawa; 760AM\Champlain-Montréal et sur le 96.9\Lévis