Fil de presse
EN
Pages Menu
Simon Leduc
Éditeur en chef du Prince Arthur Herald.

Le commentateur de l’Éditeur : le vol d’Hydro-Québec

Cette semaine on a appris qu’Hydro-Québec a encaissé 63 millions de dollars de trop à ses clients en 2015. La Coalition Avenir Québec s’est penchée sur cette question. Selon ses calculs, la Société d’État a perçu 1.4 milliard de dollars de trop dans les poches des Québécois depuis 2008. Ainsi chaque Québécois a payé 350$ de plus pour son électricité depuis une décennie. On devrait s’attendre à un remboursement, mais non, Hydro-Québec a décidé de ne pas nous rembourser!!!!!!

Je veux souligner le très bon travail de la CAQ dans ce dossier. Sans elle, on n’aurait jamais entendu parler de cela. À mon avis, les dirigeants d’Hydro-Québec doivent envoyer un chèque de 350$ à tous les contribuables québécois, car c’est notre argent. Mais la réponse du porte-parole d’Hydro, Marc-André Pouliot, est indécente : « Ce n’est pas une mauvaise nouvelle. Au contraire, c’est une bonne nouvelle parce que cet argent-là retourne aux Québécois dans le dividende qu’on verse au gouvernement chaque année et qui sert à financer les services publics, les écoles, les hôpitaux ». Vous avez bien lu. Hydro-Québec nous prend-t-il pour des imbéciles? M. Pouliot, c’est notre cash bordel!! HQ a le devoir de nous rembourser. En passant, cet argent ne va pas servir à financer la santé, il va se perdre dans la monstrueuse bureaucratie québécoise. On ne verra pas la différence sur la qualité de notre système de santé qui est médiocre.

Il ne faut pas avoir peur des mots. C’est un vol de la part d’Hydro-Québec et c’est endossé par notre bon gouvernement libéral. Ce dernier se rend complice de ce méfait!!! Ça me lève le cœur tout simplement.

En terminant, je vous invite à aller signer la pétition qui a été mise en ligne par la CAQ, afin d’exiger un remboursement. Les Québécois doivent dénoncer haut et fort ce vol d’argent public.