Fil de presse
EN
Pages Menu
Simon Leduc
Éditeur en chef du Prince Arthur Herald.

Le billet de l’Éditeur : l’ingérence de Justin Trudeau et de sa ministre de la Justice dans une affaire judiciaire : sa ministre doit démissionner!!!

Vendredi dernier en Saskatchewan, Gerald Stanley a été acquitté d’une accusation de meurtre au 2e degré d’un jeune autochtone. Le quinquagénaire était accusé d’avoir tué le jeune homme lorsque ce dernier se trouvait sur son terrain privé.

Vendredi soir, le premier ministre du Canada et ses ministres de la Justice et des Services autochtones ont réagi sur le réseau social Twitter : « Je ne peux imaginer la douleur et la tristesse que ressent la famille Boushie ce soir », se désolait le premier ministre. « Comme pays, nous pouvons et nous devons faire mieux », renchérissait la ministre de la Justice, Jody Wilson-Raybould. « Des nouvelles accablantes », écrivait la ministre des Services autochtones, Jane Philpott, en plaidant que tous doivent « en faire davantage pour améliorer la justice et l’équité pour les Canadiens autochtones ».

C’est incroyable. C’est de l’ingérence politique pure et simple de la part du gouvernement. Le premier ministre et sa ministre de la Justice ont ouvertement critiqué le système judiciaire. Ils ne savent pas ce que c’est la séparation des pouvoirs ?

L’analyse politique Jonathan Trudeau a dit, sur les ondes de Radio X, que la démission de la ministre de la Justice serait justifiée dans ce dossier.  Jody Wilson-Raybould doit démissionner, car elle n’a pas respecté  un principe sacré de notre système politique : la séparation des pouvoirs.

En terminant, cette controverse prouve encore une fois l’incompétence de ce gouvernement et le manque de jugement de Junior Trudeau. En passant, si la victime avait été un blanc, pensez-vous que M. Trudeau aurait réagi?  Permettez-moi d’en douter.