HomePopular ArticlesJe soutiens Adrien Pouliot

Je soutiens Adrien Pouliot

Lors du dernier Congrès de son parti, Adrien Pouliot a obtenu un vote de confiance de 96% de la part des militants du Parti conservateur du Québec. Donc, ce dernier est bien en selle et va diriger la droite québécoise lors des prochaines élections générales.

Adrien Pouliot dirige cette formation politique depuis 2013. Il est temps de faire le bilan de son leadership. Je crois qu’Adrien est l’homme politique le plus compétent et expérimenté sur le plan économique au Québec. C’est un homme d’affaires qui a réussi partout où il est passé et il est indépendant de fortune. Ainsi, il n’a pas besoin de la politique pour vivre. Mais il a décidé de s’y lancer afin de promouvoir et faire avancer les idées de droite dans la Belle province. Il n’y a aucune formation politique de droite actuellement au Parlement de Québec. Depuis quatre ans, Adrien fait un bon travail C’est un homme de convictions. Il aurait pu se présenter pour le PLQ en 2014 et devenir ministre comme Martin Coiteux, mais il n’a pas trahi ses valeurs et il est resté à la tête de son parti.

Il y a beaucoup de gens de droite qui remettent en question son leadership. Un de mes chroniqueurs, Keven-Marc Berrigan, estime que M. Pouliot doit laisser sa place à un leader plus charismatique et populiste. Voilà ce qu’il pense du leadership d’Adrien : « La droite pouliotienne est flasque, ennuyeuse, morose, beige, molle, castrée, pas juteuse du tout… polie, gentille ! Une droite “petit-servant-de-messe” qui demande s’il vous plaît avant de parler… elle n’est pas guerrière du tout la droite sous Pouliot, elle n’a pas le poing en l’air !… et encore moins sur la table… pas colérique ! Elle calcule, ah !… pour ça elle calcule, le nez dans ses livres… elle théorise, oui ».

Keven a raison sur un point, Adrien n’est pas un leader charismatique et populiste. Il ne sacre pas et ne fait pas d’attaques personnelles. Ce n’est pas son style. Il est un homme politique de convictions et d’idées. C’est vrai que ce dernier pourrait être un peu plus combattif à certaines occasions, mais est-ce que la droite veut être dirigée par un clown mal élevé comme Rambo Gauthier? Si les conservateurs québécois veulent percer dans le paysage politique, il doit avoir à sa tête quelqu’un de crédible et de compétent. C’est le cas d’Adrien Pouliot.

En terminant, j’ai toujours l’impression que la droite québécoise prend un malin plaisir à se diviser. La sortie de Keven-Marc Berrigan contre M. Pouliot et la création d’un autre parti de droite par Claude Roy le prouvent bien. Le Parti conservateur commence à se faire connaître du grand public. Adrien travaille fort pour faire avancer le parti. Et ceux qui disent que le parti n’avance pas assez vite, je vais leur dire ceci : Un petit parti politique doit se faire une place dans le paysage politique et cela ne se fait pas en criant ciseau. Parler-en à Mario Dumont. Le PCQ s’en va dans la bonne direction. Il faut juste être patient.  S’il vous plaît, arrêtez de lui mettre des bâtons dans les roues. Tous les conservateurs devraient s’unir derrière Adrien Pouliot, mais malheureusement, j’en demande trop à ceux qui veulent demeurer des gérants d’estrade.

 

 

Written by

Éditeur en chef du Prince Arthur Herald.