Fil de presse
EN
Pages Menu

Rona, le fisc et la dérive de fonction – Maxime Rousseau

Depuis maintenant plusieurs mois, Rona s’est engagée dans un combat légal qui lui sera probablement défavorable, mais qui est d’une importance capitale. Revenu Canada exige que l’entreprise leur transfert une liste de leurs clients commerciaux, sous prétexte de pouvoir faire des vérifications sur les entrepreneurs ne déclarant pas la totalité de leurs revenus d’entreprise. Sous la noble bannière de la lutte à l’évasion fiscale, Revenu Canada entend se donner le pouvoir d’audit non seulement sur les fraudeurs présumés, mais aussi sur tous les entreprises et personnes honnêtes qui seraient coupables par association. Rappelons d’abord que dans cette histoire, Rona n’est pas présumée avoir eu des manquements vis-à-vis le fisc. L’entreprise, comme tous les commerces, se doit de prélever le tribut de 5% exigé par nos maîtres au gouvernement fédéral, et n’a pas failli à cette obligation. Si les entreprises peuvent se faire déduire les taxes quand ils préparent leurs déclarations, la taxe est toujours prélevée au moment de la vente. L’objectif est plutôt de pouvoir utiliser la liste des clients pour cibler des entrepreneurs qui seraient potentiellement fraudeurs. Comme si le fisc n’avait aucun moyen de cibler les entreprises de construction autrement. Comme si les 1277 entreprises n’étant pas à jour dans leurs rapports d’impôts (chiffres fournis par le fisc via le Journal de Montréal) n’étaient pas une priorité. Comme si imposer des efforts aux entreprises conformes pour traquer les mauvais payeurs étaient une idée tout à fait raisonnable. Bien entendu, il y a un fondement légal assez clair à la décision rendue par le juge Martineau. Comme le souligne l’ordonnance, la loi prévoit que le Ministère du Revenu peut exiger tout renseignement ou document de toute personne ou groupe, identifié nommément ou pas. La justification est que l’application de la loi sur l’impôt et le revenu nécessite “de larges pouvoirs...

Read More

Ton feeling est probablement bon! – Mélia Hébert

Ton feeling est probablement bon! Oui ce feeling qui te fait douter de si tu es un peu paranoïaque ou juste un peu trop à l’écoute de tes sentiments. Une chose que j’ai comprise est de ne jamais avoir peur de te faire confiance. Si tu crois en une idée, un projet ou en une façon de faire les choses, va s’y mon kiki pis all in! Tu sais pourquoi? Parce que tes tripes ne connaissent pas les peurs qui te freinent. Un jour,  tu t’es levée en voulant créer TON entreprise à TON image avec une mission et une essence bien différente des autres. Tu as toujours refusé d’être dans le moule, du moins, tu as toujours aimé en déborder un peu… Toi, qui doute de ses pressentiments, je vais te donner un truc GRATIS. Rentre dans le tas et crois en toi. Parce que ton feeling est bon! Ne te laisse jamais atteindre par la négligence de certaines personnes en ton égard ou en ta vision. NON! Tu as le feu à l’intérieur de toi et surtout, aucune limite. N’ai pas peur d’ouvrir les portes et ce, sans cogner. Ok, cogne mais si ça ne répond pas, rentre thats it! Comme mon père dirait : break a leg...

Read More

Injonction contre La Dose : Le début de la fin des grands médias – Laurent Proulx

Le 13 juillet dernier, le juge François P. Duprat a émis une injonction interlocutoire qui ordonne aux administrateurs de La Dose de cesser, de reproduire, communiquer ou diffuser  tout article de journal, ou contenu, préparé par les employés de La Presse Ltée, Le Devoir Inc. et Le Soleil. Étant moi-même de ceux qui se sont déjà prévalus d’une injonction en Cour Supérieure, je n’ai pas l’intention de questionner la validité de cette dernière qui est d’ailleurs contestée en appel par l’équipe de La Dose. La présente chronique a plutôt comme but de situer cet événement comme un point tournant dans la lente agonie des médias d’information traditionnels. Car il faut bien se l’avouer, les fermetures et les coupures s’accumulent : Chez Transcontinental, on ferme les hebdos régionaux les uns après les autres tandis qu’au journal Le Devoir, les revenus d’abonnements et de publicité sont en baisse chaque année au point de solliciter des dons du public. Du côté de La Presse, on a coupé 49 emplois pas plus tard qu’en juin dernier. Au journal Le Soleil, des emplois se perdent depuis 2014. Il ne faut pas se méprendre, si La Dose a connu un certain succès, ce n’est pas en copiant bêtement les articles des grands médias. Ces derniers sont accessibles gratuitement sur le web et facilement repérés sur Google. Une simple copie n’aurait donc aucune valeur ajoutée pour le consommateur qui peut avoir l’originale gratuitement. Ce qui fait que La Dose s’est démarquée, c’est dans la manière innovante de relayer l’essentiel de l’information pertinente rapidement, ce qui permet aux mordus d’actualité et de politique d’avoir un portrait complet en quelques minutes seulement, plutôt que de naviguer de page en page sur le site web d’un  média traditionnel.  Il est là le succès de La Dose. Bref, le milieu de...

Read More

Trudeau et la haine des riches – David Chabot

Je ne suis certainement pas le premier à soulever les illogismes du gouvernement Trudeau, mais aujourd’hui je ressens le besoin de le faire à mon tour. Au-delà des perceptions sur sa personne et sa doctrine, Justin Trudeau mène une gouvernance absurde qui atteint un summum avec le nouveau plan de réforme fiscal visant à combattre le fractionnement des revenus. Voyez-vous, une nouvelle offensive est lancée par le gouvernement fédéral afin de limiter au maximum la technique du fractionnement des revenus ainsi qu’imposer plus fortement les revenus de placement passifs et la conversion de revenus réguliers en gains en capital. Évidemment, ces stratégies fiscales sont surtout l’apanage des plus nantis et des propriétaires d’entreprise. Le gouvernement a faim, la cible est claire. Une mesure à effet pervers Décourager le fractionnement fiscal est une façon détourner de pénaliser les entrepreneurs possédant plusieurs entreprises qui souhaitent réduire leur taux d’imposition effectif. Comprenons-nous bien, je n’encouragerai jamais l’évasion fiscale ; chacun doit payer sa part pour financer nos services publics imparfaits, mais nécessaires. Par contre, attaquer une mesure fiscale qui a son utilité dans la gestion quotidienne d’une entreprise simplement pour cibler une minorité de cas particulier ne tient pas la route. Le fractionnement du revenu est dépeint comme étant immoral et injuste pour le citoyen moyen alors que c’est plutôt l’inverse. Sans fractionnement, un ménage qui compterait un revenu de 125,000$ et un autre de 25,000$ aura un train de vie inférieur à celui dont les deux membres gagneraient 75,000$. C’est la magie de l’imposition dite progressive. Le fractionnement du revenu permet en fait de donner à un ménage une image plus clair du niveau de vie de chacun de ses membres en répartissant la richesse plus également. C’est un peu le modèle québécois appliqué à la chaumière. De plus, l’argent qui reste...

Read More

10 ans de réussite pour Alcan et Rio Tinto – Adrien Pouliot

Dans un article publié dans La Presse+ mardi dernier intitulé « 10 ans d’étiolement », Jean-Philippe Décarie tente de démontrer que l’achat d’Alcan par Rio Tinto a mené à rendre la compagnie canadienne une simple division opérationnelle de Rio Tinto. M. Décarie appuie ainsi la thèse du nationaleux économique François Legault énoncée lors du lancement de la CAQ : il faut faire de l’économie québécoise « une économie de propriétaires » plutôt qu’une « économie de succursales ». M. Legault citait alors, en 2011, le « cas » d’Alcan, plaidant que l’achat d’Alcan par des étrangers avait été un désastre. Il suggérait que la Caisse de dépôt aurait dû « bloquer » la transaction, présumément en investissant 40 milliards de $ du bas de laine des Québécois pour acheter Alcan. C’est un slogan peut-être qui « pogne » mais qui n’a aucun fondement économique. Précisons d’abord, ce que M. Décarie ne fait pas, que le groupe issu du regroupement d’Alcan et des actifs existants de Rio Tinto dans le secteur de l’aluminium, a donné naissance à un nouveau leader mondial de l’aluminium, un titre dont cette entreprise ne pourrait pas se réclamer si la Caisse en avait empêché l’acquisition comme l’aurait voulu François Legault. Son siège social est demeuré à Montréal. Ben oui, l’entreprise a vendu une bâtisse pour occuper huit étages dans une autre, « so what »? Il y a toujours 800 personnes de Rio Tinto qui travaillent actuellement à Montréal, un chiffre qui inclut les représentants d’Iron Ore et ceux des autres activités canadiennes de Rio Tinto. Avec près de 15 000 employés travaillant dans plus de 35 sites partout au pays, Rio Tinto demeure la plus importante entreprise minière et métallurgique au Canada. Et, en passant, l’immeuble qu’elle occupe dorénavant est la première tour à bureaux certifiée LEED® Platine à Montréal, laquelle, pour couronner le tout,...

Read More

L’Entrepreneuriat ça fait mal! – Mélia Hébert

C’est un mal de vouloir réussir. En fait, vouloir réussir est un mot faible. C’est quelque chose qui te pogne dans le ventre peu importe l’heure ou l’endroit. C’est un besoin de faire plus, mieux et différent! J’ai toujours voulu changer le monde, rien de moins! À 8 ans je me regardais dans le miroir et j’étais convaincue qu’un jour j’étais pour être quelqu’un. L’entrepreneuriat me brulait déjà en dedans, je voulais faire la différence et ne pas faire comme les autres. Je pense que l’on vient au monde avec cette fibre ou tout simplement pas. Je pense aussi qu’il n’y a pas un mautadit BAC en administration des affaires ou un diplôme qui va te faire devenir un entrepreneur. Avant de recevoir des messages haineux, oui ton BAC te donne une méchante bonne structure et des notions que 70% des gens ne comprennent pas, mais tu ne sors pas nécessairement de là entrepreneur. Thats it! Un entrepreneur a la capacité innée de faire abstraction des peurs qui habitent plus de la majorité  des gens. C’est la capacité de te dire “ok ça va aller” et d’en parler comme si de rien n’était. Parce qu’être entrepreneur c’est loin de toujours être un arc-en-ciel. Je t’apprends sec de même, que tu vas jongler et plus d’une fois à te faire des transferts entre tes comptes pour essayer d’arriver! Tu vas aussi faire des calculs scientifiques sur ton cellulaire pis à cents pour t’assurer que tu en as suffisamment dans ton compte, oui oui…. Tu vas même être à quelques reprises à 75 cents sul bord de la catastrophe! Tu vas peut-être te réveiller en plein milieu de la nuit pour penser et même parfois avoir de l’insomnie. Je m’adresse à toi qui s’est toujours vanté de t’endormir en 2 secondes! C’est...

Read More
Page 1 of 1112345...10...Last »